Aproport
Aproport
Accueil > >

Nouveaux services d'autoroutes ferroviaires au départ de Mâcon

VIIA, l'opérateur d'autoroutes ferroviaires du groupe SNCF, lance ce 19 mars 2019 un nouveau service au départ du port multimodal APROPORT de Mâcon, géré par la CCI de Saône-et-Loire, sur la ligne Calais – Le Boulou.
Il s’agit du premier arrêt sur une ligne d’autoroute ferroviaire en France ; il s’inscrit dans la continuité des offres reliant l’Espagne et l’Italie à la Grande Bretagne, par une combinaison de services ferroviaires et maritimes en mode non-accompagné.

Nouveaux services d'autoroutes ferroviaires au départ de Mâcon

Le service est ouvert aux semi-remorques préhensibles de type P400 et aux containers. Il est le fruit d’un partenariat fort avec le port multimodal APROPORT de Mâcon, la CCI de Saône-et-Loire et SNCF Réseau. Thierry le Guilloux, Président de VIIA, précise « Ce lancement à Mâcon est l’aboutissement d’un projet commun d’APROPORT, de la CCI et de SNCF Réseau visant à répondre à une demande de nos clients dans un souci d’innovation, d’efficacité et de respect de l’environnement dans un bassin régional très dynamique. »

La Saône-et-Loire est particulièrement active dans le transport multimodal. Michel Suchaut, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire, le souligne :« La filière de transport logistique a un poids important dans l’économie de la région Bourgogne – Franche-Comté. La CCI de Saône-et-Loire apporte elle aussi sa contribution à latransitionénergétique, grâce notamment à ses infrastructures multimodales. »

De plus, de nombreux acteurs du transport sont engagés dans le report multimodal dont les transports Alainé et PO Scandex. Renaud Paulat, Directeur Général des transports Alainé, ajoute « Ce n’est pas un aboutissement mais le début d’une belle aventure qui va nous permettre d’offrir une alternative aux flux « tout route ». Désireux de participer aux nouvelles initiatives en faveur de la réduction des gaz à effet de serre, le Groupe Alainé a ainsi massivement investit dans des remorques P400 ainsi que dans des containers citernes, afin d’offrir à ses clients et ses prospects un nouveau mode multimodal qu’est le ferroutage, au départ et à l’arrivée de Mâcon.