Skip to main content
Des trains de 750 m de long traités à Chalon-sur-Saône

Des trains de 750 m de long traités à Chalon-sur-Saône

Deux fois par semaine, les lundis et les mercredis, des trains de 750 m de long pouvant contenir jusqu’à 106 conteneurs (équivalents 20 pieds – EVP) arrivent de Fos-sur-Mer en gare de Chalon-sur-Saône. Ces trains sont alors pris en charge par les équipes d’Aproport, service portuaire de la CCI 71. Habilités à conduire sur le réseau ferré, des agents d’Aproport dirigent ensuite ces trains jusqu’au port fluvial où ils sont déchargés, les conteneurs étant stockés puis rechargés sur des camions à l’aide de deux stackers. Les marchandises sont destinées aux entreprises de la région, dans un rayon de 150 km. Ces mêmes trains sont ensuite rechargés de conteneurs (jusqu’à 106 EVP) et redescendent le lendemain vers les terminaux maritimes de Fos-sur-Mer.

Ces opérations sont réalisées pour le compte de l’opérateur Delta Rail implanté à Aix-en-Provence qui offre des solutions de transport multimodal. Travaillant en import/export, Delta Rail propose ses services aux industriels, aux compagnies maritimes et aux transitaires.

Consciente des enjeux économiques et environnementaux des solutions multimodales, la CCI de Saône-et-Loire investit régulièrement dans ses services portuaires pour proposer une offre globale de logistique multimodale par voie ferroviaire et par voie fluviale, en combinant ses capacités de manutention avec son expertise de commissionnaire de transport, pour répondre au mieux aux besoins des entreprises.

« Aproport est pour nous un véritable partenaire : nos relations sont suivies, dynamiques et réactives », explique Jean-Luc Martal, directeur général de Delta Rail. « La prise en charge de chaque train, réalisée en moins de 24 heures, nous permet d’apporter à nos clients des solutions économiques, organisationnelles et écologiques. Le transport multimodal offre une grande souplesse de transport et l’avantage des flux massifiés« . Face à la montée en puissance des volumes, l’ambition est de mettre en place, à partir de 2021, une troisième rotation par semaine.