Skip to main content
La filière du verre recyclé trouve des solutions au Port de Chalon

La filière du verre recyclé trouve des solutions au Port de Chalon

Au cœur de l’économie circulaire, le verre recyclé, appelé aussi « calcin » constitue aujourd'hui la principale matière première des verriers. Tout comme Verallia à Chalon-sur-Saône. « Pour produire de nouveaux emballages en verre tout en économisant des matières premières et en réduisant notre consommation d’énergie, nous utilisons de plus en plus le calcin », explique Philippe Benière, responsable recyclage verre à Verallia France.

Recyclable à 100 % et à l’infini sans perte de qualité, le calcin provient en grande partie de la collecte du verre ménager. Grâce à des contrats passés avec les collectivités locales, le verrier récupère le verre dans les bennes à recycler et l’achemine à l’usine de traitement Solover à Champforgeuil où il est trié, débarrassé de ses impuretés et broyé pour devenir du calcin propre, prêt à fabriquer du verre neuf. « En 2020, suite à la crise sanitaire, nous avons été contraint de réduire notre production. Se retrouvant avec un stock plus important de calcin, nous devions trouver une solution de stockage de proximité », continue Philippe Benière. « C’est ainsi que nous nous sommes rapprochés d’Aproport à Chalon-sur-Saône qui a rapidement compris notre problématique ». Après une visite du site, les services d'Aproport nous ont proposé une plateforme bitumée extérieure pouvant accepter un volume de 10 000 tonnes. Pour répondre pleinement au cahier des charges, Aproport a investi dans des blocs en béton afin de construire un mur de protection de 1.5 m à 2 m de haut. « Il délimite ainsi parfaitement la zone et la protège de toute autre pollution », ajoute Franck Mazoyer, commercial d’Aproport.

Le contrat a donc commencé en octobre 2020, pour une durée d'un an renouvelable. À chaque livraison de camions, les équipes d’Aproport se chargent de relever les tas à la pelle hydraulique pour massifier le stockage. Dans l’autre sens, à la demande du client, les équipes rechargent les camions et les pèsent avant qu’ils ne sortent du port. « Aproport est devenu un partenaire de proximité qui nous offre une solution d'une grande souplesse, répondant ainsi à nos attentes économiques, organisationnelles et écologiques », conclut Philippe Benière.